Ce qui motive le processus d’inclusion

Le processus d’inclusion a été pensé par le réseau Oasis, et l’équipe du Lib’Air’Terre a décidée de l’intégrer à son mode de fonctionnement. L’oasis a accueilli beaucoup de monde, depuis son rachat en 2013 par Jacques. Et l’expérience nous a prouvée qu’il ne suffit pas de "vouloir" ou d’avoir de belles intentions pour qu’une relation fonctionne sur la durée.

Trop de différences en terme de valeurs, ou en terme de besoins, dans la façon de vivre et d’intéragir, crée nécessairement de nombreuses tensions et difficultés. Il est devenu clair que pour que la différence soit enrichissante, il est nécessaire que les habitants se retrouvent autour de certaines valeurs et idées.

Le Lib’Air’Terre a déjà une identité et une proposition à faire au monde ; bien qu’ouvert à ce que chacun puisse venir y apporter sa propre couleur, il nous semble important, à travers le processus d’inclusion, que chaque partie prenante soit bien au clair sur ses attentes et ses limites.

En outre, vivre sur un lieu comme ça n’est pas toujours facile. Le passage, les hivers, l’isolement géographique, parfois, peut user.

C’est pour toutes ces raisons que nous avons souhaités proposer aux personnes intéressées une intégration progressive du lieu, dans la patience la bienveillance.

D’expérience, nous avons pu observer que certaines relations ne pouvaient s’épanouir ; ce n’est pas grave, d’autres lieux, avec d’autres valeurs et d’autres beautés, peuvent former d’autres écrins.

Nous sommes confiants dans le fait qu’il y a de la place pour tout le monde.